retour à l'accueil retour à l'accueil

La Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais (S.H.A.S.) est l'héritière d'un petit groupe, baptisé La Bruyère fondé par quelques sedanais à la fin du XIXe siècle qui avait pour ambition de découvrir et d'étudier l'Ardenne autour de Sedan, dans le département et en Belgique.

Ce groupe devint rapidement une société, la Société d'Etudes Ardennaises qui exista jusqu'à la Première Guerre Mondiale et qui éditait la Revue d'Ardenne et d'Argonne.

Une autre génération de jeunes sedanais fonda la société Les Amis du Vieux Sedan le 31 juillet 1928 avec 16 membres. Les statuts furent votés le 11 septembre de la même année. Le 20 octobre la création de l'association paraissait au Journal Officiel.

La société dont le local était alors dans l'Hôtel du Gros Chien publia le 1er numéro de sa revue, Annales Sedanaises d'histoire et d'archéologie, en 1936.

La guerre éparpilla les membres de la société. Les collections -archives et bibliothèque remplissant 76 grandes caisses- furent sauvées par l'intervention d'un membre de la 1ère heure, le général MATHY qui les expédia d'abord à Vendôme où se trouvait Pierre CONGAR puis en les faisant suivre auprès de lui dans la maison de retraite où il s'était retiré.

La guerre terminée, la société repris rapidement ses activités dans son local où les archives et la bibliothèque avaient été rapportées.

La société changea de nom et devint ainsi la Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais en 1963. Ses activités dans les années 1960 et 1970 étaient alors multiples : édition de la revue, expositions régulières, conférences, colloques, fouilles du château, inventaire des bâtiments remarquables de la ville de Sedan...

A compter de 1975 la revue devint Le Pays Sedanais.

Depuis lors, la S.H.A.S. n'a cessé de continuer à préserver les nombreuses collections d'archives acquises par divers moyens (principalement des dons des anciens membres tel Auguste PHILIPPOTEAUX) et à enrichir la bibliothèque historique unique dans le département.

 

 

(ce court exposé est en grande partie librement inspiré de l'historique complet dressé à l'occasion du cinquantenaire de la S.H.A.S. par Pierre CONGAR dans Le Pays Sedanais n°5 de 1978)